BILLETTERIE

logo peace and sport metal boxe Jefferson Capital Ltd. Logo Design THERASCIENCE  logo mc performers  Logo CIAMMCP        logo marriott  logo monark g  visit monaco    logo rmc sport logo mairiewakopro100  

 

La Boxe Thaïe (Muaythai ou Thaïe Boxing)


La Boxe Thaïe, sport de combat

La Boxe thaïe (appelée aussi Muaythai – boxe du peuple - ou Thaï-Boxing) créée par les militaires thaïlandais est un sport dont l'origine remonte au XVè siècle. Réputée internationalement pour son efficacité et son caractère spectaculaire, la Boxe thaïe est encadrée par un code éthique strict (respect des règles, du partenaire, etc.).

 BOXEURS

Les deux combattants de Boxe Thaîe (« Nakmuay »), sous la supervision d'un corps arbitral, s'affrontent sur ring, sur plusieurs rounds, par catégorie de poids et de niveau, en faisant usage de techniques dites de percussion (coups de pieds, de poings, coude et genoux), de saisie et de projection. Les coups sont portés sur les zones autorisées (cuisse ; face et côté du buste et du visage).

Les combattants usent de protections réglementaires : gants, protège dents, coquilles et des protections complémentaires suivants le sexe (protège poitrine pour les féminines) , les catégories d'âge ou de niveau des compétiteurs.

Chaque rencontre de Muaythai est précédée d'un recueillement (« Waï Khru ») et d'un cérémonial rituel (« Ram Muay ») soutenu par une musique spécifique. Pour ce cérémonial le « Mong Kong » (sorte de serre tête) est porté sur la tête. Le terme « Waï Khru » signifie littéralement « salutation du professeur ».

Par extension, l'ensemble du cérémonial est devenu le témoignage que marque un « Nakmuay » également à son adversaire, aux juges, arbitres et officiels ainsi qu'au public.

La Boxe Thaïe, art martial, Self-Défense et pratique de fitness

Art d'origine guerrière, la Boxe Thaïe se décline avec succès en activité de Self-Défense et de Fitness.

La Boxe Thaïe, un art traditionnel

De part ces origines traditionnelles, le patrimoine du Muaythai englobe les techniques traditionnelles visant la neutralisation de l'adversaire sans armes (Muay boran) et avec armes (Krabi Krabong).

Comme dans tout art martial, la progression dans le Thaï-Boxing est conditionnée par la connaissance des techniques et l'acquisition de certaines valeurs morales. Ces stades d'évolution sont sanctionnés par des grades appelés « Prajeet » et « Khan ».

Historique

 

L'origine militaire

Comme pour la plupart des traditions ancestrales, le Muaythai a toujours fait partie de l'histoire et du patrimoine thaï. Plusieurs versions de cette histoire existent, mais toutes les sources s'accordent à dire que le Muaythai était la principale et plus efficace méthode d'auto-défense utilisée par les guerriers thaïlandais sur les champs de bataille lors des conflits et guerres qui se produisirent d'innombrables fois au cours de l'histoire de la nation connue aujourd'hui sous le nom de Thaïlande.

muaythai1 

L'apparition sportive

La première pratique connue de la boxe thaïe en tant que « sport », loin du chaos du champ de bataille, s'est tenue sous le règne du roi Pra Chao Sua (1697-1709). Animé d'un grand amour de l'art du combat, il battait souvent, incognito, les champions locaux à l'occasion de concours villageois. En temps de paix, afin de maintenir l'armée occupée, il ordonnait souvent de s'entraîner au Muaythai. Ce fût le point de départ de concours organisés de manière informelle qui se développèrent à travers tout le pays.

Le légendaire Nai Khanom Tom

En 1774, le légendaire Nai Khanom Tom, alors prisonnier de guerre en Birmanie, rendit le Muaythai célèbre par son combat contre un groupe de Birmans. Il avait été capturé lorsque les Birmans ont pillé et brûlé l'ancienne capitale de la Thaïlande, Ayutthaya. Selon la légende, il a vaincu dix des meilleurs boxeurs birmans lorsqu'il les a affrontés, un à un, sans interruption, lors d'un combat acharné. Il a représenté l'un des éléments les plus flatteurs du Muaythai : une volonté indomptable de vaincre pour l'honneur et de faire face à tous les dangers. Qui peut se résumer comme suit : « rien ne peut t'arrêter si ce n'est toi ».

muaythai2

Le Muaythai partie intégrante de la Thaïlande

L'armée a nourri le Muaythai. Depuis qu'une armée existe en Thaïlande, les soldats se sont formés et ont utilisé les techniques Muaythai. Pour les militaires, l'on a toujours eu recours aux techniques du close combat, l'art martial du champ de bataille. Lorsqu'un soldat thaïlandais se bat au corps à corps, il utilise le Muaythai. Chaque thaïlandais, homme ou femme, le fait. L'observer, l'apprendre et le copier fait partie de l'enfance thaï. Rapidement, le Muaythai est devenu le sport favori de nombreuses personnes de tous milieux, des camps d'entraînement étant installés dans tout le pays.

Le Muaythai au XXè siècle, sport de renom international

Au début des années 30, pour en faire un sport international du 20è siècle, de pratique sûre dans le ring, le Muaythai a été officiellement codifié par des règles et règlements créés et introduits dans le monde sportif. S'inspirant de la boxe internationale, des combats à plusieurs rounds ont été introduits, ainsi que huit divisions. Des gants de boxe, issus des règles du Marquis de Queensbury, ont remplacé les bandelettes autour des mains des combattants.

Avec des siècles d'histoire, le Thaï-Boxing a évolué et est aujourd'hui reconnu dans de nombreux pays. Il s'est répandu dans le monde et s'est développé pour devenir un sport de ring prestigieux, un art martial sans égal en termes de combat à mains nues et d'attrait du spectateur. Il s'est développé à la fois sous la forme d'auto-défense mais aussi de fitness.

 

L'IFMA (International Federation of Muaythai Amateur)


www.ifmamuaythai.org

ifma100Inaugurée en 1993, la Fédération Internationale du Muaythai Amateur ("IFMA" International Federation of Muaythai Amateur) est composée de 128 pays membres regroupés autour de cinq fédérations continentales, réunies sous un seul organisme régulateur. La WMC est le seul partenaire reconnu par l'IFMA

L' IFMA est la seule fédération internationale amateur de Muaythai reconnue dans le monde, assurant la promotion du sport et de l'art du Muaythai.

En 1998, l'IFMA a été officiellement reconnue par le Comité olympique d'Asie.

En 2005, au cours des 23ème Jeux d'Asie du Sud-Est à Manille, la boxe thaïe, sous l'égide de l'IFMA, a acquis le statut de discipline olympique où les deux sexes pouvaient se confronter en Muaythaï et Wai Khru.

En 2006, l'IFMA a été reconnue par SportAccord (nommé à l'époque : "Association Générale des Fédérations Internationales de sports", AGFIS).

En 2008, le championnat mondial de l'IFMA, membre de l'association internationale du sport pour tous (« TAFISA »), était organisé sous le patronage du Comité international olympique (CIO). L'IFMA assure la promotion du Muaythai auprès de la jeunesse défavorisée comme un moyen de développement social.

En janvier 2011, l'IFMA a signé un protocole d'accord avec l'organisation « Peace and Sport », pour la Paix par le Sport, placée sous la Présidence d'Honneur de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et présidée par M. Joël BOUZOU. Un accord qui renforce l'action de l'IFMA dans la transmission des valeurs du Muaythai, de sa culture et de ses traditions, auprès de enfants.

En Avril 2012, l'IFMA a lancé en coopération avec l'organisation « Peace and Sport », le projet « le sport est ton gang », utilisant le Muaythai pour améliorer la vie de la jeunesse défavorisée et marginalisée.

Le programme de l'IFMA concernant des enfants de plus de 40 pays a reçu les félicitations des membres du CIO. Ainsi, le programme « le Muaythai contre les drogues » a réuni des jeunes thaïlandais et jamaïcains lors d'une démonstration de cette discipline sportive.

En 2010, l'IFMA a participé aux « World Combat Games » de SportAccord à Pékin, réunissant le plus grand nombre de participants et de spectateurs. La même année, la Coupe du Roi à Bangkok a été diffusé pour la première fois en direct aux Etats-Unis.

En avril 2012, l'IFMA a lancé la campagne « le Muaythai à la rencontre du CIO ». Lors d'un gala elle a déposé sa lettre d'intention au Comité Olympique International visant à demander la reconnaissance olympique du Muaythai. Au même moment, une demande de participation aux Jeux mondiaux 2017 a été déposée à l'Association internationale des Jeux mondiaux.

 

Le CONSEIL MONDIAL DE LA BOXE THAÏE (WORLD MUAYTHAI COUNCIL)

WMC100www.wmcmuaythai.org

Le WMC est l'instance suprême de réglementation de la boxe thaïe, tant en Thaïlande que dans le monde. Organisation démocratique tenant ses élections tous les quatre ans.

 Constituée par le Gouvernement et reconnue par l'autorité sportive thaïlandaise

Mise en place par une résolution parlementaire, la WMC est constituée par le gouvernement et reconnue par l'autorité sportive thaïlandaise, en collaboration avec les plus hautes autorités sportives de tous les pays membres pour réglementer tous les aspects de l'art et du sport muay-thaï.


120 pays membres pour promouvoir l'excellence de l'art du Muaythai

Inaugurée en 1995, avec 39 pays membres, la WMC est composée actuellement de 120 pays.
Le principal objectif du Conseil est de maintenir et de promouvoir l'excellence dans l'art du Muaythai, ceci principalement en tant que forme d'art culturel, tout autant que forme d'auto-défense et de sport de ring populaire. Dans le cadre de ces objectifs, la WMC suit les directives gouvernementales pour réglementer toutes les compétitions muay-thaï dans le monde, conformément aux statuts approuvés par le gouvernement.


Les dirigeants de la WMC

Le président d'honneur est S.E. General Pichitr Kullavanijaya, le conseiller privé de Sa Majesté le Roi de Thaïlande.
Le président, le général Chetta Thanajaro était le premier ministre de la Défense, le premier commandant en chef de l'Armée royale thaïlandaise et le président honoraire du Comité Olympique de la Thaïlande.

Le Conseil et les Comités Exécutifs sont composés de personnalités hautement reconnues choisies dans plus de 80 pays à travers le monde. Entre autres, en font partie le premier ministre de la République du Kazakhstan, le président du Conseil des sports de Séoul ; le maire d'Odessa. Le premier gouverneur de l'Autorité des sports de Thaïlande, le Dr Sakchye Tapsuwan est le secrétaire général et une personnalité du Muaythai. Stephan Fox est le Vice-président et Coordinateur International.


Liens étroits de la WMC avec l'IFMA

La WMC a des liens étroits avec la Fédération internationale de Muaythai Amateur (IFMA) qui a été créée pour faire du Muaythai un sport olympique. Afin de permettre aux structures professionnelles et amateurs de travailler ensemble, de nombreux responsables de la WMC occupent également différentes fonctions au sein de la l'IFMA.

La WMC et l'IFMA, et leurs membres, construisent des bases solides pour notre sport, comme le dit le slogan « un monde - un Muaythai".

La WMC et le seul partenaire de l'IFMA.

 

La fédération monégasque de Muaythaï et disciplines associées


Logo FEDE MUAYTHAI 2016 250

La Fédération Monégasque de Muaythaï et Disciplines Associées, créée en 2001, dont le Président fondateur est M. Claude POUGET, est :
- agréée par le Gouvernement Princier et reconnue par le Comité Olympique Monégasque ;

- affiliée depuis son origine à la I.F.M.A. (International Federation Muaythaï Amateur), membre de Sport Accord Federations’ Unions, reconnue par le Comité Internationale Olympique ;

- partenaire de la World MuaythaI Council, seule Organisation Pro reconnue par la I.F.M.A.

L’Académie Internationale de Monaco de Kickboxing, Muaythaï et Krav-Maga, présidée par Madame Félicia POUGET est affiliée à la Fédération Monégasque de Muaythaï et Disciplines Associées

doublologo

 

Les Monte-Carlo Fighting Masters & Trophies & la WMC

A ce jour, depuis 2013, quatre éditions des Monte-Carlo Fighting Masters (2013, 2014, 2016) ou ( des Monte-Carlo Fighting Trophy (2017) ont été organisées :

Au total : 7 championnats du monde de Muaythai (2014) !